Comment bien choisir son siège escalier ?

La perte d’autonomie peut résulter d’un accident, de la vieillesse ou d’autres raisons sanitaires. Cela ne doit pas vous empêcher d’accéder à l’étage dans votre maison. Les sièges escaliers constituent une alternative qui vous aide à vous déplacer sans marcher dans les escaliers. Selon le type d’escalier construit dans la maison, vous devez choisir les sièges escaliers qui y vont avec. Dans cet article, nous vous exposons les critères essentiels à prendre en compte pour bien choisir.

1. Choisir un siège escalier aux normes

Comment bien choisir son siège escalier ?

Plusieurs types de sièges escaliers sont commercialisés sur le marché. Pour choisir le vôtre, vous devez savoir comment il vous servira. Pour rappel, le siège escalier représente un équipement qui vous facilite l’accès aux étages de votre maison sans prendre par les marches de l’escalier. Généralement, il est défini comme une chaise électrique pour escalier. Pour bien choisir, vous devez tout d’abord opter pour un modèle qui répond aux normes en la matière. En Europe, le siège monte-escalier doit répondre à la norme européenne de type C, NF EN81-40 de décembre 2008. C’est un modèle qui assure la sécurité de l’utilisateur.

2. Les composantes du siège monte-escalier

Automatic stair lift on staircase taking elderly people and disabled persons up and down in a house

Les sièges escaliers sont composés généralement de certains éléments tels que le fauteuil dans lequel s’assoit l’utilisateur. Il doit fonctionner de façon pivotante. Ce fauteuil doit disposer d’une ceinture pour conforter la position assise de l’utilisateur. C’est exactement comme une ceinture de sécurité. Le siège doit prévoir une repose pied escamotable qui permet à celui qui s’assoit de pouvoir ajuster ses pieds pour mieux se sentir. Vous trouverez ces modèles chez En Mouvement Laval.

Les meilleurs sièges escaliers prévoient toujours un système de détection d’obstacles. Cela évite les chocs et les éventuels obstacles. Le détecteur prévient les blocages tout simplement. Il est complété par le système d’arrêt d’urgence qui permet de stopper l’appareil en cas de danger ou de risque. Lire aussi : Quelles précautions faut-il prendre pour réussir un événement plein air ? L’interrupteur de verrouillage permet de bloquer l’appareil une fois qu’il est garé. Cela évite qu’il roule tout seul le long du passage prévu pour sa circulation. Veuillez privilégier le dispositif de commande sur les accoudoirs ainsi que la mention de la charge maximale. Ces composantes favorisent la sécurité de l’utilisateur.

3. Le type de siège d’escalier

Detail Of Senior Woman Sitting On Stair Lift At Home To Help Mob

Vous ne devez pas choisir au hasard votre siège d’escalier. Avant de considérer vos goûts et préférences, vous devez avant tout connaitre le type de siège que peut supporter votre escalier. De façon générale, nous pouvons retenir les escaliers courbe et droit. Si votre escalier se trouve droit, vous devez choisir un siège d’escalier adapté à ce type. Ceci pourrait vous intéresser : Comment perdre 10 kilos en 2 semaines ? Si c’est un escalier courbe, vous trouverez également sur le marché les modèles types. Vous devez éviter de vous tromper dans le choix. D’ailleurs pour acheter votre siège monte-escalier, nous vous conseillons de contacter le professionnel pour qu’il mesure les dimensions et vous trouve la chaise idéale. Autrement, vous aurez perdu un investissement pas des moindres.

4. Savoir manipuler

Une chose est de choisir votre siège monte-escalier, une autre plus importante reste le fait de savoir le conduire. Cet exercice s’apprend et vous aurez besoin du vendeur ou de toute personne experte dans le domaine. Ne vous limitez pas au guide d’utilisation. Vous pouvez regarder des vidéos tutoriels en la matière afin de savoir réellement comment conduire l’appareil de façon sécurisée. Pour le choix de votre siège escalier, veuillez miser sur un modèle très facile à manipuler et conduire.